Notions Crypto

Qu'est-ce qu'une ICO ?

James
5 min

ICO est l'abréviation de Initial Coin Offering, un terme inventé supposément en 2013 mais qui n'a gagné en popularité qu'en 2017. Les ICO ont été créées comme une méthode de collecte de fonds pour les projets de crypto-monnaies à la manière du crowdfunding. Lorsque des personnes participent à une ICO, en la finançant, elles reçoivent des "parts" de ce projet sous la forme de tokens de crypto-monnaies.

Cette méthode est mise en place pour permettre aux nouveaux projets de trouver des fonds pour développer leurs projets, plateformes ou produits. Cette méthode est très similaire à l'investissement dans une start-up dans l'espoir que le projet se développe et s'améliore grâce à votre contribution.

Mastercoin a été la première ICO enregistrée en 2013, levant un grand total de 5 120 BTC. Peu de temps après, Ethereum a suivi, et en 2014, a levé environ 18 millions de dollars pour la réalisation de son projet. Il est clair que les ICOs on rencontrées un grand succès, voyons donc de quoi il en retourne.

ICO vs IPO vs IEO

Examinons les IPO, ou offres publiques initiales, pour en savoir plus sur l'origine des ICO.

Comme les ICOs, les IPOs ont été conçues comme un moyen d'obtenir des capitaux destinés à améliorer les infrastructures des entreprises. Bien qu'elles soient similaires à un aspect du crowdfunding, la principale distinction réside dans la manière dont les investisseurs sont récompensés. Les IPO offrent des actions à leurs investisseurs, tandis que les ICO offrent des monnaies numériques qui peuvent être utilisées dans leurs écosystèmes ou qui peuvent être vendues lorsque leur valeur augmente.

Maintenant que nous savons comment fonctionnent les ICO et les IPO, examinons les différences en ce qui concerne les IEO, ou Initial Exchange Offerings. Encore une fois, il s'agit d'une autre méthode utilisée pour collecter des fonds destinés à des projets à venir, mais certains aspects clés font que les IEO diffèrent des IPO et des ICO. Bien que les IEO représentent également une méthode de crowdfunding dans le secteur des crypto-monnaies, elles utilisent un échange. N'importe qui peut généralement acheter des jetons sur la page d'une ICO, alors que les IEO utilisent des plateformes d'échanges comme mécanisme de distribution.

Pour participer à une IEO, vous devez être un utilisateur enregistré de la plateforme d'échange utilisée par le projet. Bien que les IEO soient plus transparentes, elles nous poussent vers une approche plus centralisée. Il existe également des IDO, Initial Dex Offering, Dex signifiant échange décentralisé (ce qui augmente l'aspect de la confidentialité des données), mais ceci est un sujet pour une prochaine fois.

Comment fonctionne une ICO
Nous savons maintenant ce que sont les ICO et en quoi elles diffèrent de leurs homologues, mais penchons-nous maintenant sur la façon dont les ICO fonctionnent concrètement. Comme indiqué, les ICOs sont un moyen pour les projets de crypto-monnaies de lever des fonds. Lorsqu'un projet décide de lancer une ICO, il souligne généralement les dates de vente, les règles de participation et le processus d'achat.

Habituellement, les investisseurs devront choisir des devises qu'ils sont heureux d'accepter en échange de leurs tokens, comme Mastercoin qui accepte le bitcoin. Certaines ICO acceptent également les monnaies fiduciaires comme moyen de paiement.

L'objectif principal du projet, son calendrier et la quantité d'argent nécessaire pour réussir doivent être publiés dans le whitepaper. Si le projet ne récolte pas assez d'argent pour atteindre le montant minimum nécessaire, l'argent doit être rendu aux contributeurs. L'ICO est alors considérée comme un échec.

En revanche, si l'objectif de financement est atteint, le projet poursuivra ses objectifs initiaux et les contributeurs pourront réclamer leurs token plus tard. Les tokens seront soit cotés sur des plateformes d'échanges notables par la suite, soit distribués à l'aide de contrats intelligents. Vous devriez étudier de plus près cette question avant de contribuer à une ICO.

Avantages et inconvénients

Bien que les ICO se soient révélées être un avantage considérable pour les développeurs de projets, il existe certains problèmes et risques sous-jacents pouvant entrer en jeu. Afin de vous donner la meilleure chance de comprendre les ICOs, nous allons aborder tous les avantages et inconvénients des ICOs. Examinons donc les aspects à surveiller :

Avantages

- Profits potentiels élevés

- Accessible à tous (contrairement aux IEO)

- Argent remboursé en cas d'échec (contacts intelligents)

- Transparence sur l'utilisation des fonds (Blockchain)

- Liquidité élevée

Inconvénients

- Pas de valeur intrinsèque

- Pas de garanties légales

- Possibilité de fraude

Maintenant que nous avons fait le tour des fondamentaux, nous avons pris le temps de repondre aux questions que internautes nous posent le plus souvent au sujet des ICOs.

Que signifie ICO ?

ICO signifie Initial Coin Offering, une expression inventée par l'industrie des crypto-monnaies.

Quel est l'objectif d'une ICO ?

L'ICO est une méthode utilisée pour lever des fonds pour des projects en développement, pensez-y comme une phase d'investissement précoce.

Comment puis-je obtenir une ICO ?

Cela dépend de l'ICO à laquelle vous voulez participer, vous devrez généralement vous inscrire à l'ICO, déposer des fonds et attendre que les tokens soient distribués par le biais d'un échange ou d'un contrat intelligent. Cela varie suivant le projet et les paramètres de l'ICO.

Le bitcoin est-il une ICO ?

Non, le bitcoin n'a nécessité aucun financement, les coins ont été extraits et vendus sans qu'il soit nécessaire de recourir au crowdfunding.

Combien d'ICO y a-t-il ?

Il n'existe pas de chiffre définitif, mais le consensus montre qu'environ plus de 7 000 entreprises ont tenté de réaliser des ICO.

Les ICOs sont-elles sûres ?

C'est une question délicate qui dépend largement du projet individuel qui accueille une ICO, de l'utilisation ou non d'une technologie de contact intelligent et de la légitimité de l'équipe à l'origine du projet. Les ICOs peuvent être sûres, mais elles comportent aussi des risques, il est toujours préférable de faire ses propres recherches approffondies avant d'investir.

Comme il n'existe pas d'autorité universelle en matière d'ICO, il y a certainement un manque de réglementation dans ce domaine, assurez-vous de faire des recherches détaillées avant de vous lancer dans un investissement.


Mots de cloture

Voilà toutes les informations essentielles que vous devez saisir pour mieux comprendre ce qu'est une ICO. De la définition classique à ses concurrents, en passant par son fonctionnement et tout le reste. Les ICOs sont populaires pour une raison, elles offrent une série d'avantages aux projets et aux investisseurs, mais vous devez garder à l'esprit qu'il n'y a pas de bénéfice sans risque.

Si nous pouvons vous expliquer ce qu'est une ICO, nous ne pouvons pas vous dire si vous devez investir dans une ICO. Il est important d'examiner le projet par vous-même et de voir s'il correspond à vos intérêts, et surtout s'il possède tous les éléments clés d'un projet et d'un token légitime.

Bien que le secteur accepte de plus en plus les ICO, tant du point de vue des entreprises que des investisseurs particuliers, il existe plusieurs alternatives. Nous avons brièvement évoqué les IEO et les IDO, mais d'autres méthodes de crowdfunding ont fleuri depuis les origines des ICO, aussi ne manquez pas de les explorer elles aussi. Finalement, nous espérons vous avoir aidé à mieux comprendre ce qu'est une ICO et comment elles fonctionnent.