Notions Crypto

Qu'est-ce que KYC

Jesse
6 mn

La procédure de vérification de l'identité des utilisateurs, également connue sous le nom de "KYC", est une exigence réglementaire imposée par le Financial Crimes Enforcement Network afin de lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Les exigences en matière de KYC sont déterminées en fonction du secteur d'activité. Le secteur des Fintech ou des banques exige généralement le KYC des client desireux d'ouvrir un nouveau compte auprès de ces institutions.

Le KYC garantit que les institutions financières connaissent suffisamment leurs clients afin de comprendre la provenance des fonds pour les dépôts ou la manière dont les paiements seront effectués avant de commencer à utiliser les services de la société. Le KYC est la première ligne de défense dans la lutte contre le financement du terrorisme en vérifiant les identités des clients pour permettre d'identifier tout lien potentiel avec des organisations terroristes, pots-de-vin, corruption, ou bien des individus ayant des antécédents de blanchiment d'argent.

KYC est une mesure importante dans la réglementation contre le blanchiment d'argent, ce qui en fait un garde-fou pour les crypto-monnaies. Les institutions financières et les fournisseurs de services réglementés tels que Tap se targuent de procédures KYC robustes destinées à protéger nos utilisateurs, afin de vous apporter la certitude que vos fonds resteront en sécurité, quelles que soient les circonstances.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Dans le secteur de la finance, toute entreprise doit respecter des règles et obligations strictes qui nécessitent de procéder à des contrôles d'identification rigoureux (également appelés conformité réglementaire) tels que la confirmation des informations relatives à l'adresse, la vérification du statut de résidence. 

Outre la vérification de l'identité d'un client, il est également important de confirmer l'adresse de résidence de l'utilisateur. Vos documents d'identité fourniront des données de base comme votre nom et votre date de naissance, mais il est nécessaire d'en savoir plus afin  établir votre résidence, par exemple.

Au cours d'un processus KYC standard, plusieurs documents vous seront demandés :

-Une preuve d'identité (passeport, carte d'identité, permis de conduire).

-un justificatif de domicile

-un selfie (pour prouver que c'est bien vous).

Le KYC doit être complété au stade initial ainsi que sur une base continue. Toute entreprise offrant des services financiers doit vérifier à nouveau l'identité de ses clients à intervalles réguliers, ce qui constitue une bonne pratique. Parfois, les nouveaux clients doivent passer par plusieurs étapes de vérification avant de pouvoir commencer toute transaction/investissement financier en utilisant le service de l'entreprise.

KYC dans le monde :

Les réglementations KYC peuvent varier d'un pays à l'autre, mais il existe une grande coopération internationale sur les informations de base nécessaires. Par exemple, aux États-Unis, les processus KYC et AML sont régis par des lois telles que le Bank Secrecy Act (2001) et le Patriot Act (2006). En Europe, la réglementation KYC relève de la directive anti-blanchiment de l'UE, la PSD2 fournissant des orientations réglementaires supplémentaires pour tous les pays de l'Union. Cependant, au niveau international, il a été convenu que le GAFI devrait coordonner la coopération multinationale en matière de conditions réglementaires.

Les avantages :

Malgré le temps nécessaire à l'ouverture d'un compte, le processus KYC est justifié si l'on tient compte des avantages qu'il procure. La sécurité de vos fonds, une protection contre l'usurpation d'identité, contrecarrer les tentatives de fraude et autres activités illégales sont en grande partie le résultat d'un contrôle KYC rigoureux. Ces procédures garantissent que les prestataires de services financiers sont non seulement sûrs, mais aussi dignes de confiance.

Tradez des crypto-monnaies en toute confiance avec des sociétés réglementées comme Tap, qui se targuent de procédures KYC robustes visant à protéger les actifs et les informations de ses clients.

En bref :

Le KYC est une exigence réglementaire commune que les prestataires de services financiers sont tenus de remplir pour permettre aux entreprises de fonctionner conformément à la loi, c'est pour cela que les consommateurs doivent le considérer sérieusement. Les exigences en matière de KYC varient selon le secteur financier. Il s'agit d'une mesure clé dans les réglementations contre le blanchiment d'argent, ce qui en fait un dispositif de sécurité important pour les crypto-monnaies ainsi que pour les actifs des consommateurs en prévenant les activités frauduleuses. Le KYC dans le secteur Fintech ou bancaire est généralement imposé aux nouveaux clients qui ouvrent un nouveau compte.